CABINET D'AVOCATS
GRAVELLIER - LIEF
DE LAGAUSIE - RODRIGUES

Barreau de Bordeaux

Les articles du cabinet

L’exercice du droit de visite pendant la période de confinement

Auteur : Jennifer POUJARDIEU
Publié le : 01/04/2020 01 avril avr. 04 2020

L’exercice du droit de visite et d’hébergement, ou même la résidence alternée, suppose des déplacements des enfants et de leurs parents séparés.

Or, le décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 pris dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19 a considérablement réduit la possibilité de se déplacer.

En l’état des dernières déclarations du gouvernement, il semblerait que les déplacements nécessaires pour assurer les droits des parents séparés entrent dans le cas des déplacements exceptionnellement autorisés « pour la garde d’enfants ».
  • Dans son allocution du 17 mars 2020, le ministre de l’Intérieur a cité des exemples de déplacements autorisés, parmi lesquels celui de « parents divorcés qui peuvent toujours aller chercher et retrouver leur enfant » ;
  • Marlène SCHIAPPA a confirmé cette position sur twitter, « y compris pour les parents qui vivent loin l’un de l’autre ».
Les parents doivent toutefois se munir, lors de leurs déplacements, de l’attestation réglementaire sur laquelle la case 4 doit être cochée (« Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants »).

Il leur est par ailleurs conseillé de prendre avec eux le jugement ou la convention de divorce qui fixe les modalités de résidence alternée de l’enfant ou du droit de visite et d’hébergement du parent chez qui la résidence de l’enfant n’est pas fixée.

Eu égard au risque sanitaire, les parents peuvent également s’entendre pour suspendre ou aménager provisoirement le droit de visite et d’hébergement ou la résidence alternée.

En effet, l’exercice du droit de visite, tout comme une alternance de résidence, expose les parents, l’enfant et leur foyer respectif à un risque de contamination.

La véritable question qui se pose est celle de savoir si un parent peut refuser de remettre l’enfant à l’autre parent au motif d’un risque de contamination.

Il n’y en l’état aucune réponse juridique. C’est la jurisprudence qui, a postériori, tranchera.

On peut toutefois d’ores et déjà imaginer que le confinement et le risque de contamination seraient susceptibles de constituer des faits justificatifs du délit de non-représentation d’enfant.

Plus globalement, dans le souci d’un effort collectif de lutte contre le covid 19, on pourrait penser qu’il serait de l’intérêt général d’éviter les déplacements d’enfant entre plusieurs lieux.

En tout état de cause, et devant le manque de certitude, il ne fait aucun doute que le confinement sera source de contentieux devant le juge aux affaires familiales.

Historique

<< < 1 2 3 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.